La Putain Respectueuse

La Putain Respectueuse

de Jean Paul Sartre

Les mots de Sartre sont écrits en 1946 et directement inspirés d’un scandale judiciaire (les Scottsboro Boys) datant de 1931. On pourrait alors penser que l’histoire est ancienne, derrière nous et pourtant, aujourd’hui, en 2017, ses mots continuent de sonner juste…

Le racisme, la ségrégation, l’exclusion, la soumission, la cruauté humaine, la manipulation et le mépris de la femme sont les piliers dramaturgiques de La putain respectueuse, comme ils restent les composantes gangrenées de notre réalité contemporaine.

 

 La vérité du pouvoir contre le pouvoir de la vérité. Voilà l’affrontement dont il est question dans la pièce de Sartre. Dans quelle mesure sommes-nous toujours en capacité de pouvoir garder notre libre-arbitre ?

       

Sensible à ces questions, la Compagnie Miressance a choisi de mettre en scène La putain respectueuse dans un univers réaliste au décor résolument industriel, épuré où le vivant, le charnel et l’humain ne se retrouvent que dans les corps des protagonistes, portés par les mots tranchants de l’auteur.

L’unité de temps et de lieu qu’impose l’écriture de Sartre dénonce une urgence : c’est ici et maintenant que tout se joue. Le temps n’offre plus le luxe de la réflexion mais propose (voire impose) le passage à l’acte.

Les racines historiques de la pièce renforcent la dimension de l’urgence, rendent l’histoire moins étanche à la distanciation et encouragent davantage la prise de conscience dans une époque où la violence et la cruauté sont banalisées.

La pièce de Sartre n’expose pas simplement des faits, ne raconte pas une simple histoire. Elle va plus loin. Elle questionne notre propre capacité d’action, les limites de notre libre-arbitre, l’étendue de notre cruauté.

LA PUTAIN RESPECTUEUSE VUE PAR…

Parce que c’est encore le public qui en parle le mieux, nous avons réalisé une série de témoignages de spectateurs : « La putain respectueuse vue par… ».

Et c’est avec le témoignage de Yann que nous ouvrons la série !

Deuxième témoignage de notre série avec Maty qui nous parle de son ressenti en sortant de la pièce.

C’est au tour de Simon de nous donner son impression sur le spectacle. Ce jeune lycéen parle de sa prise de conscience de la contemporanéité des thématiques abordées dans la pièce.

C’est avec le témoignage de Corinne, enseignante en collège que nous terminons notre série d’interviews !
Accompagnée de sa classe, elle a assisté à une représentation de la pièce et nous fait part de son expérience, des retours de ses élèves et notamment de la matière concrète que peut apporter une représentation théâtrale jumelée à un enseignement théorique.

TEMOIGNAGES

Et voilà quelques petits témoignages de nos spectateurs !

Compagnie Miressance 2017 @ Mentions légales